Nouvelles mamans 101

Le rôle de nouvelle maman s’accompagne d’un nombre effarant de questions. Découvrez des trucs faciles pour vous préparer, vous, votre famille et votre maison, à l’arrivée du petit dernier. Grâce à LYSOL®, fini les doutes : votre maison sera propre et prête à accueillir votre nouveau-né.

Santé et croissance du bébé

mesure que le bébé grandit, il est utile d'être prête pour la maladie et les urgences, et de favoriser la croissance saine de votre bébé grâce aux vaccinations.

Fièvre

Il est rassurant de savoir que les fièvres chez les enfants en santé ne sont pas, en règle générale, un signe de quelque chose de grave. En fait, c'est souvent la façon dont le corps combat les infections. Vous devriez tout de même surveiller une fièvre de près, en particulier une fièvre élevée, qui peut rendre votre bébé irritable et inconfortable et entraîner des problèmes comme la déshydratation.

Fièvres : ce que vous devez savoir

  • Une température normale se situe aux alentours de 37 °C. La température est en règle générale plus basse le matin et un peu plus élevée dans la soirée.
  • Une fièvre est la façon dont le corps hausse sa température interne pour combattre une infection ou une maladie.
  • Afin de surveiller la température de votre bébé, vous devrez apprendre à utiliser un thermomètre.

Prendre la température de votre bébé

Assurez-vous de lire avec attention les directives qui accompagnent votre thermomètre. Pour des raisons de sécurité et pour garantir que le thermomètre reste en place, ne laissez jamais votre bébé sans surveillance pendant que vous prenez sa température. La Société canadienne de pédiatrie recommande les étapes décrites ci-après.

La méthode appropriée dépend de l'âge de votre enfant. Il est important que la mesure soit exacte. Par exemple, la prise de température rectale demeure la meilleure façon d'obtenir une lecture exacte pour les enfants de moins de deux ans. Bien que la prise de température sous l'aisselle ne soit pas fiable, elle peut vous indiquer si votre enfant fait de la fièvre.

    geTechniques reco
    De la naissance à 2 ans1er choix :
    2e choix :
    Entre 2 et 5 ans1er choix :
    2e choix :
    Plus de 5 ans1er choix : 
    2e choix : 

    Conseils pour la prise de température

    N'utilisez pas de thermomètre au mercure. S'il brise, vous pourriez être exposée à cette substance toxique. 

    N'utilisez pas un thermomètre buccal pour la prise de température rectale, ou un thermomètre rectal pour la prise de température buccale.

    Un thermomètre numérique peut être utilisé pour la prise de température rectale et buccale. Il est fabriqué en plastique incassable, il est facile à lire et il mesure la température de façon rapide.

    Les thermomètres pour les oreilles coûtent cher et peuvent être compliqués à utiliser.

    Les bandelettes thermosensibles ne sont pas recommandées, parce qu'elles ne fournissent pas des lectures exactes.

    Pour obtenir une lecture exacte de la température de votre enfant, vous devrez vous assurer de la prendre de façon appropriée. Voici comment :

    Rectum

    Cette méthode est la façon la plus fiable de garantir qu'une fièvre ne passe pas inaperçue.

    Nettoyez le thermomètre avec de l'eau tiède savonneuse et rincez-le.

    Couvrez la pointe argentée avec de la gelée de pétrole (comme la Vaseline).

    Placez votre bébé sur le dos avec les genoux repliés.

    Insérez doucement le thermomètre dans le rectum, environ 2,5 cm (1 pouce), en le tenant en place avec vos doigts.

    Après environ une minute, vous entendrez le « bip ».

    Retirez le thermomètre et lisez la température.

    Nettoyez le thermomètre.

    Bouche

    La méthode buccale n'est pas recommandée pour les enfants de moins de cinq ans, parce qu'il est difficile pour eux de tenir le thermomètre en place sous leur langue pendant une période suffisamment longue.

    Nettoyez le thermomètre avec de l'eau tiède savonneuse et rincez-le.

    Placez soigneusement la pointe du thermomètre sous la langue de l'enfant.

    En gardant la bouche de votre enfant fermée, laissez le thermomètre en place pendant environ une minute, jusqu'à ce que vous entendiez le « bip ».

    Retirez le thermomètre et lisez la température.

    Nettoyez le thermomètre.

    Aisselle

    La méthode de prise de température sous l'aisselle (axillaire) est en règle générale utilisée pour vérifier la fièvre chez les nouveaux-nés et les jeunes enfants, mais elle n'est pas aussi exacte que la prise de température rectale. Si une prise de température axillaire n'indique aucune fièvre, mais que votre enfant est chaud et ne semble pas bien, confirmez la température avec une mesure rectale.

    Utilisez un thermomètre rectal ou buccal.

    Nettoyez le thermomètre avec de l'eau tiède savonneuse et rincez-le.

    Placez la pointe du thermomètre au centre de l'aisselle.

    Veillez à ce que le bras de votre enfant soit bien pressé contre son corps.

    Laissez le thermomètre en place pendant environ une minute, jusqu'à ce que vous entendiez le « bip ».

    Retirez le thermomètre et lisez la température.

    Nettoyez le thermomètre.

    Oreille

    Bien qu'elle soit d'utilisation rapide, la prise de température dans l'oreille (tympanique) peut produire des lectures de température qui sont trop faibles, même lorsque les directives du fabricant sont suivies. Cette méthode n'est pas considérée comme étant aussi fiable ou exacte que la prise de température rectale.

    Utilisez chaque fois une pointe de sonde propre et suivez les directives du fabricant avec soin.

    Tirez doucement sur l'oreille vers l'arrière. Cela aidera à redresser le conduit auditif externe afin d'ouvrir une voie à l'intérieur de l'oreille jusqu'à la membrane du tympan.

    Insérer le thermomètre avec douceur jusqu'à ce que le conduit auditif externe soit fermé de façon hermétique.

    Pressez sur le bouton et maintenez-le enfoncé pendant une seconde.

    Retirez le thermomètre et lisez la température.

Traitement d'une fièvre

Si vous décidez de donner un médicament à votre bébé pour traiter une fièvre, suivez les lignes directrices suivantes ou communiquez avec votre fournisseur de soins de santé. Dans tous les cas, lisez attentivement les renseignements sur l'étiquette concernant le dosage.

  • Jusqu'à six mois : utilisez de l'acétaminophène pour enfant (comme Tylenol®).
  • Si votre enfant est âgé de six mois ou plus, vous pouvez utiliser de l'acétaminophène ou de l'ibuprofène pour enfant (comme Advil®, Motrin® ou autres).
  • N'utilisez jamais de l'aspirine pour traiter une fièvre chez un enfant de 18 ans ou moins.

Si votre enfant est âgé de plus d'un an et qu'il boit beaucoup de liquides, dort bien et agit de façon normale, il n'est pas en règle générale nécessaire de traiter une fièvre.

Quand téléphoner à votre fournisseur de soins de santé

Communiquez avec votre fournisseur de soins de santé si votre bébé :

  • est âgé de moins de trois mois et que sa température rectale s'élève à 38 °C ou plus;
  • est âgé de plus de trois mois et qu'il a :
    • une température de jusqu'à 39 °C et semble inhabituellement irritable, léthargique ou inconfortable ou
    • une température de 39 °C ou plus qui ne répond pas aux médicaments en vente libre ou qui dure plus longtemps qu'une journée.
Haut de la page

Rhume ou « enchifrènements »

Si votre bébé a un rhume, les premiers symptômes seront une congestion et des écoulements nasaux. Les autres symptômes peuvent comprendre les suivants :

  • un écoulement nasal qui peut d'abord être clair et devenir plus épais et jaune ou vert;
  • une fièvre de faible intensité d'environ 38 °C;
  • des éternuements;
  • de la toux;
  • un appétit réduit;
  • de l'irritabilité;
  • de la difficulté à dormir.

Traitement d'un rhume

Si votre bébé a un rhume, il est important qu'il boive beaucoup de liquides. Vous devriez également maintenir l'air humide. En règle générale, le système immunitaire de votre bébé se débarrassera du rhume à l'intérieur d'une semaine à dix jours.

Ne donnez jamais de médicaments contre le rhume à votre bébé sans consulter votre fournisseur de soins de santé et ne donnez jamais de l'aspirine à un enfant qui a le rhume.

Quand téléphoner à un fournisseur de soins de santé

Si votre bébé est âgé de moins de trois mois, communiquez immédiatement avec votre fournisseur de soins de santé si vous croyez qu'il a contracté un rhume. Les bébés très jeunes sont à risque plus élevé de complications comme la diphtérie laryngienne ou la pneumonie.

Si votre bébé est âgé de plus de trois mois, surveillez ses progrès et communiquez avec le fournisseur de soins de santé s'il :

  • ne mouille pas ses couches aussi souvent qu'à l'habitude;
  • a une température supérieure à 39 °C pendant une journée;
  • a une température supérieure à 38 °C pendant plus de trois jours;
  • semble souffrir d'un mal d'oreille;
  • a les yeux rouges ou développe un écoulement des yeux de couleur jaune;
  • a une toux pendant plus d'une semaine;
  • a un écoulement nasal épais et vert pendant plus de deux semaines;
  • montre d'autres symptômes qui vous préoccupent.

Amenez immédiatement votre bébé chez un fournisseur de soins de santé s'il :

  • tousse suffisamment fort pour causer des vomissements ou des changements dans la couleur de sa peau;
  • crache une expectoration tintée de sang;
  • refuse de s'allaiter ou d'accepter les liquides;
  • prouve de la difficulté à respirer ou le tour de sa bouche ou ses lèvres sont bleuâtres.
Haut de la page

Infections des oreilles

Les infections des oreilles sont très courantes chez les bébés et les jeunes enfants. Selon le type d'infection d'oreille dont souffre votre enfant, il peut être nécessaire ou non de lui administrer des médicaments.

Les signes qui indiquent que votre bébé pourraient souffrir d'une infection d'oreille comprennent les suivants :

  • de l'irritabilité et une augmentation des pleurs;
  • de la fièvre;
  • si votre bébé tire ou agrippe son oreille, en combinaison avec d'autres signes;
  • de la diarrhée ou une perte d'appétit;
  • un liquide jaunâtre ou blanchâtre s'écoule de l'oreille de votre bébé;
  • une odeur déplaisante s'échappe de l'oreille.

Traitement d'une infection d'oreille

Communiquez avec votre fournisseur de soins de santé si vous croyez que votre bébé pourrait souffrir d'une infection d'oreille. Votre fournisseur de soins de santé peut déterminer de quel type d'infection d'oreille votre bébé souffre et le traitement à lui administrer.

Prévention des infections d'oreille

Si votre bébé est porté à souffrir d'infections d'oreille, il existe certaines mesures que vous pouvez prendre pour aider à réduire la probabilité de contracter des infections d'oreille.

  • Évitez d'exposer votre bébé à la fumée de tabac secondaire.
  • Limitez l'exposition de votre bébé à des groupes importants d'enfants, qui augmentent le risque de rhumes et d'infections des vois respiratoires supérieures et qui peuvent également entraîner des infections d'oreille.
  • Lavez-vous les mains de façon fréquente et soigneuse (utilisez un désinfectant pour les mains si vous n'avez pas accès à du savon et de l'eau).
  • Tenez les immunisations de votre bébé à jour.
Haut de la page

Érythème fessier du nourrisson

L'érythème fessier peut être causé par les couches qui sont continuellement mouillées ou qui ne sont pas changées de façon suffisamment fréquente, la diarrhée, certains aliments ou nutriments, les médicaments, l'utilisation de culottes de plastique pour couvrir les couches et même le savon à lessive ou d'autres produits. Il s'agit d'un type d'inflammation (dermatite) de couleur rouge vif sur les fesses de votre bébé.

Signes d'érythème fessier

  • Peau : rouge, boursoufflée et d'apparence sensible sur les fesses, les cuisses et les organes génitaux.
  • Changements dans la disposition : votre bébé peut sembler inconfortable, être irritable ou même pleurer pendant les changements de couche ou lorsque l'endroit est lavé ou touché.

Traitement de l'érythème fessier à la maison

  • Changez les couches de façon fréquente et utilisez des couches de grande taille pour aider à prévenir l'irritation et favoriser la guérison.
  • Lavez les fesses de votre bébé avec de l'eau après chaque changement de couche. Évitez les savons et les tampons contenant de l'alcool ou du parfum. Séchez votre bébé en tapotant avec une serviette douce (ne frottez pas) et appliquez une crème ou un onguent contre l'érythème fessier (demandez une recommandation à votre fournisseur de soins de santé) avant de lui mettre la couche propre. La poudre de talc n'est plus recommandée pour traiter l'érythème fessier, puisqu'elle peut irriter les poumons de votre bébé.
  • Laissez les fesses de votre bébé à l'air le plus longtemps possible afin de laisser sécher l'endroit et de favoriser la guérison. Essayez de déposer votre bébé sur une grande serviette et de lui laisser passer du temps à jouer avec les fesses à l'air.
  • Une fois l'érythème guéri, envisagez d'utiliser un onguent comme barrière d'humidité de façon continue. Cela peut aider à maintenir la peau de votre bébé en bonne condition et libre d'érythème.
  • Lavez-vous toujours les mains soigneusement après avoir changer les couches.

Quand communiquer avec votre fournisseur de soins de santé

Communiquez avec le fournisseur de soins de santé de votre bébé si l'érythème ne s'améliore pas à l'intérieur de quelques jours ou si votre enfant développe également une fièvre, des cloques, du pus ou un écoulement, ou si l'érythème se propage au-delà de l'endroit recouvert par la couche. Parfois, l'érythème fessier peut devenir infecté et exiger une ordonnance de médicaments.

Si l'érythème ne répond pas au traitement maison, votre fournisseur de soins de santé pourrait prescrire une crème médicamentée. Si l'érythème persiste, ce dernier peut vous référer à un dermatologue.

Haut de la page

Calotte séborrhéïque

Calotte séborrhéïque » est le nom courant de la dermatite séborrhéïque infantile. La calotte séborrhéïque est très courante chez les nouveaux-nés. Elle n'est pas contagieuse et, en règle générale, elle n'est pas accompagnée de démangeaisons.

Signes de calotte séborrhéïque

  • Desquamation ou croûte épaisse sur le cuir chevelu et, parfois, sur les oreilles, le nez, les paupières ou l'aine
  • Peau graisseuse couverte de squames blanches ou jaunes
  • Cuir chevelu squameux
  • Possiblement, une faible rougeur

Traitement de la calotte séborrhéïque à la maison

La calotte séborrhéïque disparaît d'elle-même à l'intérieur de quelques mois.

  • Essayez de laver tous les jours le cuir chevelu de votre bébé avec un shampoing doux et brossez-le avec douceur à l'aide d'une brossette ou d'une débarbouillette pour aider à décoller et retirer les squames.
  • Si les squames ne décollent pas avec du shampoing seulement, essayez de frotter un peu de gelée de pétrole ou d'huile minérale sur le cuir chevelu de votre bébé. Laissez-le reposer pendant quelques minutes, puis lavez le cuir chevelu avec du shampoing avec douceur et soin.
  • Vous pouvez également demander à votre fournisseur de soins de santé de recommander un shampoing médicamenté, une lotion ou un autre traitement, comme la crème hydrocortisone.

Quand communiquer avec votre fournisseur de soins de santé

Communiquez avec le fournisseur de soins de santé de votre bébé si les squames se propagent à son visage ou son corps. Ou, si les symptômes ne s'améliorent pas après plusieurs mois, votre bébé pourrait être atteint d'une dermatomycose, auquel cas votre fournisseur de soins de santé vous prescrira probablement un shampoing antifongique.

Haut de la page

Milium

Le milium est très courant chez les nouveaux-nés et il consiste en de petites bosses blanches sur les joues, le menton ou le nez de votre bébé. Le milium apparaît chez plus de la moitié des bébés.

Signes de milium

  • Petites bosses blanches sur les joues, le menton, le nez ou, parfois, la partie supérieure du corps, ou les bras et les jambes.
  • Petites bosses blanches sur les gencives ou le palais de votre bébé, appelées « perles d'Epstein ».

Traitement du milium à la maison

Le milium disparaît de lui-même à l'intérieur de quelques semaines. Toutefois, vous pouvez vous assurer d'aider à maintenir la peau de votre bébé en santé en :

  • lavant tous les jours le visage de votre bébé avec de l'eau tiède et en évitant de frotter les petites bosses;
  • en tapotant le visage de votre bébé avec une serviette douce pour le sécher. N'appliquez pas de lotions ou de crèmes.

Quand communiquer avec votre fournisseur de soins de santé

Si le milium ne disparaît pas à l'intérieur de trois mois, consultez votre fournisseur de soins de santé.

Haut de la page

Acné infantile

L'acné infantile est de l'acné sur la peau d'un nouveau-né, surtout sur le visage. L'acné est très courante, en particulier chez les garçons et, en règle générale, elle apparaît dans les trois ou quatre premières semaines.

Signes d'acné infantile

  • Petites bosses rouges ou « boutons » sur les joues, le menton ou le front de votre bébé.
  • L'acné infantile peut paraître pire ou plus enflammée lorsque votre bébé pleure ou est irritable.

Traitement de l'acné infantile à la maison

L'acné infantile disparaît d'elle-même à l'intérieur de quelques semaines. Aucun traitement n'est nécessaire. Toutefois, vous pouvez vous assurer de maintenir la propreté du visage de votre bébé pendant cette période en :

  • lavant le visage de votre bébé avec de l'eau tiède de deux à trois fois par jour. Vous pouvez utiliser un savon hydratant très doux quelques fois pendant la semaine (pas tous les jours). Ne pressez pas ou ne frottez pas l'acné, car cela pourrait entraîner une infection;
  • Tapotez doucement le visage de votre bébé avec une serviette douce pour le sécher. N'appliquez pas de lotions ou de crèmes.

Quand communiquer avec votre fournisseur de soins de santé

Communiquez avec le fournisseur de soins de santé de votre bébé si l'acné infantile ne disparaît pas après trois mois ou si elle semble empirer. Ce dernier peut recommander d'utiliser une crème médicamentée.

Haut de la page

Érythème de chaleur

Cet érythème courant qui atteint les nouveaux-nés est également appelé « chaleur piquante » ou « sudamina ». Il s'agit de la forme la plus légère d'érythème de chaleur et il ne provoque ni démangeaisons ni douleurs.

Signes d'érythème de chaleur

  • Petites cloques ou bosses rouges qui éclatent facilement.
  • Chez les bébés, on les retrouve surtout sur le cou, les épaules et la poitrine, mais l'érythème peut également se produire dans les aisselles, les plis des coudes ou l'aine.

Traitement de l'érythème de chaleur à la maison

L'érythème de chaleur se produit sur la couche supérieure de la peau, lorsque les conduits sudoripares (qui ne sont pas encore complètement développés) se bloquent. Cela peut être provoqué par le temps chaud, des vêtements trop chauds ou, parfois, une fièvre élevée ou une période de temps passée dans un incubateur.

  • En règle générale, l'érythème de chaleur disparaît de lui-même et aucun traitement n'est requis.
  • Cela peut aider de maintenir la chambre de votre bébé légèrement fraîche, avec une circulation d'air, et de ne pas lui mettre trop de vêtements.
  • Parfois, l'érythème de chaleur réapparaît avec la température chaude et humide.

Quand communiquer avec votre fournisseur de soins de santé

Communiquez avec le fournisseur de soins de santé de votre bébé si l'érythème dure plus longtemps que quelques jours ou semble empirer. De plus, communiquez avec lui si vous apercevez un signe d'infection, tel que :

  • de la chaleur, de l'enflure ou du pus autour de l'endroit où l'érythème est apparu ou si votre bébé semble souffrir d'inconfort ou de démangeaisons.
Haut de la page

Eczéma infantile

L'eczéma est courant chez les nourrissons. Il s'agit d'une inflammation prurigineuse de la peau et on la retrouve parfois chez un enfant qui souffre d'allergies ou d'asthme.

Signes d'eczéma

  • Plaques rouges, souvent à l'arrière des bras ou des genoux

Traitement de l'eczéma infantile à la maison

Demandez à votre fournisseur de soins de santé des recommandations à savoir quel produit utiliser pour aider à lubrifier à peau de votre peau. Cela pourrait comprendre des produits pour le bain, des crèmes ou des onguents. Cela peut également aider d'éviter les températures extrêmes.

Quand communiquer avec votre fournisseur de soins de santé

Communiquez avec le fournisseur de soins de santé de votre bébé si les produits recommandés n'améliorent pas la peau ou si cette dernière semble infectée (plus enflammée, chaude au toucher ou remplie de pus). Ce dernier peut prescrire un antihistaminique (médicament contre les allergies) pour contrôler les démangeaisons. Ces antihistaminiques causent également de la somnolence, ce qui peut aider votre bébé à mieux dormir s'il souffre d'inconfort ou de démangeaisons.

Haut de la page

Immunisation

Il est important de protéger la santé de votre bébé contre les effets nocifs de certaines maladies en veillant à ce qu'il reçoive les vaccins requis en temps opportun. L'immunisation utilise les vaccins pour stimuler le corps à produire des anticorps. Ces derniers protègent votre enfant en croissance contre certaines maladies.

propos de le la vaccination :

Les vaccins sont sécuritaires et ils apportent d'énormes avantages pour la santé des enfantstout au long de leur vie. Au Canada, les vaccins sont efficaces et sécuritaires, beaucoup plus sécuritaires que les 13 maladies qu'ils préviennent. Ces maladies peuvent causer la pneumonie, la surdité, des dommages au cerveau, des problèmes cardiaques, la cécité et la paralysie et elles posent un risque d'incapacité permanent ou de mort.

Les réactions graves aux vaccins sont extrêmement rares et sont signalées immédiatement à l'Agence de la santé publique du Canada afin que tous les problèmes puissent être résolus de façon rapide.

  • Avant que l'immunisation soit très répandue, les enfants étaient vulnérables aux maladies graves qui causaient souvent une incapacité ou la mort. Les infections se traduisaient également en absences de l'école pour les enfants ou en temps perdu au travail et beaucoup de stress pour les parents.
  • Aujourd'hui, les maladies contre lesquelles les immunisations protègent sont contrôlées par ces immunisations. Pour cette raison, il est maintenant rare pour un enfant canadien de contracter des maladies comme la diphtérie, la polio ou le tétanos.
  • De plus, la rougeole, la coqueluche, les oreillons et la rubéole sont en voie de devenir moins courants à mesure que de plus en plus d'enfants sont immunisés. Sans immunisation, ces maladies peuvent causer et causent des épidémies dans les communautés partout au pays.

Une fois en utilisation, les vaccins sont surveillés de façon continue pour la sécurité et l'efficacité. Posez à votre fournisseur de soins de santé toutes les questions que vous pouvez avoir concernant les immunisations.

Pour accéder aux calendriers de vaccination les plus récents par province et par territoire pour les enfants âgés de moins de 6 ans, visitez la page « Votre calendrier de vaccination » sur le site Web de l'Agence de la santé publique du Canada à l'adresse suivante :

Haut de la page

Sécurité alimentaire pour votre bébé

La pratique de comportements appropriés en matière de sécurité alimentaire pour protéger votre bébé contre les maladies d'origine alimentaire est importante. Les bébés et les jeunes enfants sont particulièrement vulnérables aux maladies qui peuvent être propagées par les aliments et qui sont, en règle générale, causées par des pratiques non sécuritaires de manipulation des aliments. C'est parce que leurs systèmes immunitaires ne sont pas suffisamment développés pour combattre les germes qui causent des maladies.

Bouteilles, pots et ustensiles

  • Suivez les recommandations du fabricant pour la préparation des bouteilles avant de les remplir de lait ou de préparation pour nourrissons. Respectez les dates de consommation recommandées sur les boîtes de préparation pour nourrissons.
  • Vérifiez que le bouton de sécurité sur le couvercle des pots d'aliments pour bébé commerciaux est abaissé. Si le couvercle du pot ne fait pas « pop » lorsque vous l'ouvrez, n'utilisez pas le produit.
  • Jetez tous les pots dont le verre est ébréché ou dont les couvercles sont rouillés.
  • Ne remettez pas une bouteille dans le réfrigérateur si votre bébé ne la termine pas. Des bactéries nocives provenant de la bouche de votre bébé peuvent croître et se multiplier même après réfrigération.
  • Une fois que votre bébé est passé aux aliments en pot, ne réfrigérez pas un pot à partir duquel vous avez directement nourri votre bébé. La salive sur la cuillère peut contaminer le reste des aliments dans le pot.
  • Utilisez du détergent et de l'eau chaude pour laver tous les mélangeurs, les robots culinaires et les ustensiles (incluant l'ouvre-boîte) qui entrent en contact avec les aliments du bébé. Rincez soigneusement après le lavage.
  • Demandez à votre fournisseur de soins de santé si vous devriez stériliser (faire bouillir) les bouteilles et les hochets de votre bébé. Ce dernier peut vous indiquer que ce n'est pas nécessaire si votre eau est sécuritaire et, en particulier, si vous passez ces articles au lave-vaisselle.

Préparation et utilisation de la préparation pour nourrissons

  • Pour assurer la sécurité au moment de la préparation et de l'utilisation de la préparation pour nourrissons, suivez toujours les directives du fabricant.
  • Ne préparez pas une plus grande quantité de préparation pour nourrissons que nécessaire. La préparation pour nourrissons peut devenir contaminée pendant la préparation; par conséquent, si vous en préparez une grande quantité et que vous ne la réfrigérez pas de façon appropriée, les bactéries peuvent se multiplier pour atteindre de très grands nombres.
  • Ne laissez pas la préparation pour nourrissons à la température de la pièce pendant plus de deux heures (ou une heure, si la température est supérieure à 32 °C).
  • N'oubliez pas de mesure la quantité précise d'eau par rapport à la quantité de préparation pour nourrissons, puisque votre bébé a besoin du nombre approprié de calories par once. Concentrer ou diluer la préparation pour nourrissons n'est pas recommandé et peut avoir un effet négatif sur la santé nutritionnelle de votre bébé.
Haut de la page